URGENCES SANITAIRES


Toutes les informations communiquées ci dessous sont consultables :
sur le site de veille sanitaire Auvergne Rhône-Alpes:http://www.invs.sante.fr
et celui de l’ARShttp://www.ars.rhonealpes.sante.fr/Publications-de-la-Cellule-de.104068.0.html
Pour rappel, une simple demande par mail envoyée à l’adresse ars-rhonealpes-cire@ars.sante.fr permet de recevoir l’ensemble des publications de la Cire.


SOMMAIRE:

LES POINTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES EN AUVERGNE RHÔNE -ALPES 

DGS URGENCES

INFORMATIONS-STATISTIQUES

 



 

LES POINTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES EN RHÔNE -ALPES 

 

LIEN VERS LES DERNIERS POINTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES DE SITUATION PUBLIES: point de situation

 



DGS URGENCES

 


Surveillance des IST et du VIH / Sida en Rhône-Alpes : données 2014 

 

 

 Page 1

| Editorial |

Page 2-5

| Données de surveillance des syphilis récentes et des gonococcies |

Page 6-8

| Données de surveillance du VIH et du Sida |

Page 9

| Points forts sur les IST et le VIH / Sida en 2014 en Rhône-Alpes |

Page 10

| Sources de données et remerciements |

 

TÉLÉCHARGER LE BULLETIN:  BVS_RA_IST_VIH_Sida_donnees_2014

Surveillance des IST et du VIH / Sida en Rhône-Alpes : données 2014

———————-

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Les messages « dgs-urgent » sont émis depuis une boîte à lettres   ‘DGS-URGENT@dgs-urgent.sante.gouv.fr’.

Pour vérifier qu’ils ont bien été émis par une personne autorisée du ministère de la santé, consultez la liste des messages disponibles sur le site Internet du ministère.

Pour y accéder, https://dgs-urgent.sante.gouv.fr/

Source : DGS / Mission de l’information et de la communication / Département des urgences sanitaires



2016- Stratégie transitoire de vaccination suite aux tensions d’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite A.

En raison de tensions d’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite A, un flux tendu de ces vaccins est attendu : vous trouverez les informations sur le site de l’ANSM.

Dans ce contexte, la Direction Générale de la Santé modifie transitoirement la stratégie de vaccination en s’appuyant sur l’avis actualisé du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du 19 mai 2016, qui recommande :

• de n’effectuer qu’une seule dose pour les nouvelles vaccinations ;

• de ne pas faire de rappel pour ceux qui ont déjà reçu une dose, même s’ils sont à nouveau en situation d’exposition (sauf pour les personnes immunodéprimées) ;

• de vacciner, en priorité : les enfants à partir de l’âge de 1 an, qui vont se rendre dans un pays de haute endémicité ; les personnes de l’entourage d’un ou plusieurs cas confirmés (en milieu familial ou en collectivités) conformément aux recommandations inscrites au calendrier vaccinal ; les voyageurs si les conditions de leur séjour les exposent à un risque élevé de contamination ; les personnes immunodéprimées exposées ;

• de pratiquer une sérologie préalable prouvant l’absence d’immunisation : chez les personnes atteintes de mucoviscidose et/ou atteintes de pathologies susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique ; chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes ; chez les adultes nés avant 1945.

• de déconseiller l’utilisation de doubles doses de vaccin pédiatrique pour vacciner les adultes.

Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.

Vous trouverez czs informations sur:

http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=560



2015-REC-05 Foyers de rougeole dans le Haut-Rhin, risque épidémique et rappel des recommandations vaccinales

La France a connu une épidémie majeure de rougeole en 2008-2012, avec un pic en 2011 et plus de 20 000 cas déclarés, dont 1500 pneumopathies graves, 34 complications neurologiques et 10 décès.

Depuis le 10 avril 2015, une recrudescence de cas de rougeole a été observée dans le Haut-Rhin avec 41 cas déclarés à l’Agence régionale de santé Alsace (ARS), principalement au sein de 4 établissements scolaires. Ces différents foyers témoignent d’une circulation du virus de la rougeole dans ce département et indiquent qu’un risque épidémique de rougeole émerge à nouveau sur notre territoire.

Cette alerte survient dans un contexte international de recrudescence de la rougeole en Europe, en particulier en Italie et en Allemagne avec plus de 1000 cas. Le premier foyer identifié dans le Haut-Rhin est ainsi lié à un voyage scolaire à Berlin.

Les vacances scolaires qui débutent ce jour en région Alsace sont susceptibles d’entrainer une dissémination du virus à d’autres régions, notamment via le séjour d’enfants contagieux au sein de collectivités, centre ou colonies de vacances.

Dans ce contexte préoccupant, les autorités sanitaires encouragent les parents d’enfants et adolescents, mais également les adultes nés depuis 1980 ainsi que les personnes les plus fragiles à vérifier la mise à jour de leur vaccination auprès des professionnels de santé.

Les recommandations vaccinales par le vaccin trivalent rougeole-rubéole-oreillons (RRO) sous forme de fiche aide mémoire figurent sur le site Internet du ministère chargé de la santé : http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/VaccinationsRougeole01042015.pdf

La Direction générale de la santé rappelle également que la rougeole fait partie des maladies à déclaration obligatoire. La confirmation biologique des cas (dosage des IgM sériques ou par test salivaire) ainsi que le signalement rapide auprès de votre ARS permettent aux autorités sanitaires d’assurer un meilleur contrôle des foyers épidémiques. Des kits salivaires sont à commander auprès de votre ARS.

Des documents et fiches utiles à votre pratique (fiche aide mémoire, repères pour votre pratique, questions-réponses) ainsi que des documents grand public vous permettant de répondre aux interrogations de vos patients sont en ligne sur le site Internet du ministère chargé de la santé : http://www.sante.gouv.fr/rougeole-oreillons-rubeole.html

 

 



INFORMATIONS-STATISTIQUES

BVS  SURVEILLANCE HEPATITES B et C ARA 2015

Bulletin de Veille Sanitaire (BVS) – Surveillance des hépatites B et C – Auvergne-Rhône-Alpes (ARA) – 2015 [3]

 


 Surveillance des IST en Rhône-Alpes

Bulletin de surveillance sur Infections sexuellement transmissibles (IST) : bulletin

 

Surveillance des IST en Rhône-Alpes: données



 

BVS : Intoxications au CO en Rhône-Alpes en 2014: PE Spécial CO 2014

 

Vous trouverez ci-joint le Bulletin de Veille Sanitaire portant sur les intoxications au monoxyde de carbone qui dresse notamment le bilan des intoxications pour l’année 2013.

Pour en savoir plus sur le monoxyde de carbone :

– Site Internet de l’ARS Rhône-Alpes

– Site Internet de l’InVS

N’hésitez pas à diffuser ce document à toute personne susceptible d’être intéressée par les informations qu’il contient.

 



 

Surveillance hépatites B et C

 

Avec la création des Agences Régionales de Santé faisant de la région l’unité géographique et politique clé de l’organisation du système de santé, le dispositif de surveillance des hépatites virales B et C mis en place par l’InVS a évolué en prenant en compte cette dimension régionale. Ainsi, à l’occasion de la journée nationale sur les hépatites virales B et C (19 mai 2014), au cours de laquelle a été présenté le premier « rapport sur la prise en charge des personnes infectées par les virus des hépatites B et C », l’InVS a mis à disposition les indicateurs régionaux de surveillance des hépatites B et C disponibles.

Ce point épidémiologique régional sur la surveillance des hépatites B et C, focalisé sur l’activité de dépistage et sur la prise en charge des hépatites B et C, présente ces indicateurs en Rhône-Alpes.

Ci dessous le rapport intégral ci dessous :

http://hautesavoie.ordremk.fr/files/2014/05/PE_thematique_hepatites1.pdf

 



VIRUS EBOLA informations

 

Les Recommandations concernant la prise en charge de cas suspects et les informations afférentes de la maladie à VIRUS EBOLA, sont quotidiennes, vous les trouverez toutes  ci dessous:

Pour y accéder, https://dgs-urgent.sante.gouv.fr

 



 

BVS INVESTIGATIONS N° SPECIAL Mai 2015

 

Veuillez trouver ci-joint le Bulletin de veille sanitaire (BVS) consacré à plusieurs investigations notoires menées en 2013-2014.

2015_05_BVS INVESTIGATIONS

_____________________________________________________________________________________________________B